Patrimoine

L’aqueduc romain du Gier, le lavoir, l’église et son trésor, ou encore la porte du château sont autant de témoignages de l’héritage culturel et historique de la ville. Leurs particularités et leurs secrets sauront vous surprendre.

L’aqueduc gallo-romain du Gier

Cet ouvrage hydraulique de grande technicité s’étend sur 7 kilomètres à Chaponost.

Il est exceptionnel de par l’alignement de 92 arches dont 72 sont encore visibles dans toute leur élévation, sur plus de 550 mètres de long, au lieu-dit du Plat de l’Air (route des Pins).

Le réservoir et le rampant du siphon du Plat de l’Air ont été classés au titre des Monuments Historiques. Les arches du Plat de l’Air ont été inscrites à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques.

En savoir plus sur l'aqueduc et la campagne de restauration

L’église et son trésor

D’inspiration romano-byzantine, l’église a été construite en 1891 par Sainte-Marie Perrin, collaborateur de l’architecte Bossan qui édifia la Basilique de Fourvière.

Une  somptueuse collection d’objets liturgiques, léguée par un donateur, est exposée dans une vitrine forte, dans l’église.

Le lavoir

Ce bâtiment, construit en 1881, représente le témoignage d'une activité autrefois importante sur la commune : la blanchisserie. Cette activité disparue, le lavoir a subi quelques transformations architecturales (ensablage du bassin, espace entièrement clos …) avant de lui redonner son aspect originel.

La porte du château 

La porte de l'enceinte est l’un des seuls témoignages subsistant du château médiéval de Chaponost. Elle serait caractéristique de la période allant du XIV ème au XVI ème siècle.

Le château était manifestement composé d'une enceinte fortifiée de moins de 40 mètres de côté abritant une église, des bâtiments seigneuriaux et quelques maisons. Il était entouré d'un fossé en eau, alimenté par une source du Merdanson. Un pont-levis franchissait ces fossés au nord-est, donnant accès à la porte principale du château.

Les croix de chemin

Quinze croix ont été repérées sur la commune de Chaponost, trois d'entre elles ont disparu, les autres, souvent d'origine ancienne, ont été remplacées au cours du premier tiers du XIXème siècle.

Les murs peints

Le bâtiment de la gare a été réalisé en 1996 par Vincent Ducarroy. Il constitue une entrée originale de Chaponost.

Le gymnase est orné d’une peinture murale exécutée en 1997 par Vincent Ducarroy et Mireillle Perrin. Elle représente une palette des sports qui peuvent être pratiqués à l’intérieur du bâtiment.

Situer

Informations annexes au site