Transports

Projet de métro E : vos élus de l’ouest lyonnais se mobilisent pour faire entendre les besoins du territoire

Aux côtés des élus de l’Ouest lyonnais, la commune soutient le projet de Métro E afin de faire entendre les besoins des habitants du territoire.

 

Un enjeu de mobilité pour l’Ouest lyonnais 

Avec une offre permettant de créer une ligne de Lyon Bellecour à l’Etoile d’Alaï à Tassin, le projet de métro E constitue un véritable enjeu de mobilité pour désengorger le territoire de l’Ouest lyonnais et prolonger l’offre existante. 

 

Une mobilisation pour faire entendre les besoins du territoire

A l’initiative de Tassin-la-Demi-Lune, les communes de Sainte-Foy-Lès-Lyon, Charbonnières-les-Bains, Francheville, Craponne, Lyon 02, Saint-Genis-les-Ollières, Grézieu-la-Varenne, Caluire-et-Cuire, Oullins, Marcy-L’étoile, La Mulatière et Chaponost se mobilisent donc en faveur de ce projet.

Les élus de l’Ouest lyonnais se sont ainsi rassemblés pour interpeller le Sytral afin que le projet puisse être réexaminé. Un nouveau débat public est envisagé par le Sytral en septembre 2021 pour analyser l’ensemble des projets de métro du territoire, dont celui de la ligne E.

Un débat que les élus de l’Ouest lyonnais souhaitent ouvert aux populations concernées, qui avaient notamment exprimé leur besoin en 2019, à l’occasion d’une consultation publique.

Ils appellent de leurs vœux une véritable vision de long terme pour l’aménagement d’infrastructures de transport à l’échelle de la Métropole et du Département du Rhône avec la création au 1er janvier 2022 du futur Etablissement Public Local (EPL) des transports en commun, et souhaitent que soit appliquée une stratégie globale qui tienne compte de l’avis et des besoins des populations concernées, et des transformations démographiques et environnementales des communes de l’Ouest lyonnais.