Bons réflexes

Avant d’acheter ou de jeter, ayez le bon réflexe. Des solutions alternatives existent.

Avant d'acheter !

Il est possible d’éviter de se poser la question de l'élimination des déchets : pour cela, il faut agir en amont. Alors avant d'acheter, adoptons les bons réflexes. Toutes les astuces dans le guide de la réduction des déchets.
Le site de l'ADEME donne également des conseils sur la page "Mes achats".

Pour les achats du quotidien : gare aux emballages !

Afin de réduire vos déchets au quotidien, prêtez une attention particulière aux emballages. 90 milliards d’emballages sont jetés chaque année par les Français, ce qui représente 25 % du poids de votre poubelle. En limitant les emballages, vous pouvez réduire vos déchets de 26 kg par an !

Pour cela, vous pouvez :

  • Utiliser un sac réutilisable ou un cabas pour faire vos courses, plutôt que des sachets plastiques à usage unique
  • Privilégier les achats en grand contenant, en vrac ou à la coupe
  • Privilégier les éco-recharges
  • Éviter d’acheter des produits à usage unique : lingettes, vaisselle en carton…
  • Choisir des produits en matières recyclées ou issus de matières renouvelables
  • Privilégier l’eau du robinet à l’eau en bouteille autant que possible

Le bien que j'envisage d'acheter répond à un besoin ponctuel

Plutôt que l’achat, vous pouvez privilégier :

  • L’emprunt
  • La location
  • La récupération auprès d’une personne qui souhaite donner
  • L’échange ou le troc avec un autre objet dont vous ne vous servez plus ou contre un service

Des sites internet facilitent le prêt entre particuliers ou le don. N’hésitez pas à les consulter, mais aussi à en parler autour de vous.

Le bien dont j'ai besoin répond à un besoin régulier

Dans ce cas de figure, vous pouvez :

  • acheter d’occasion
  • faire un achat mutualisé (en groupe, avec vos voisins, des amis)

De nombreux sites internet facilitent l’achat d’occasion entre particuliers. Pensez également aux vides-greniers, brocantes, marchés aux puces, bourses aux jouets pour vos achats d’occasion.

Lorsque vous souhaitez acquérir un bien neuf, pensez à acheter responsable !
Pensez à vérifier…

  • si l’appareil est économe en énergie
  • s’il est conçu avec des matériaux écologiques
  •  s’il est facilement recyclable
  • s’il est fabriqué localement
  • la durée de la garantie.

Lorsque j’achète, je suis attentif à la garantie du produit.
Certains produits peuvent être garantis 5 ans, 7 ans, 10 ans voire plus, ce qui est souvent un gage de fiabilité ou tout du moins de tranquillité d’esprit dans la durée, au moment où on entend beaucoup parler de l’obsolescence programmée.


En savoir plus sur la garantie des produits :
La loi du 17 mars 2014 relative à la consommation a modifié le délai de présomption d'existence du défaut de conformité lors de la livraison. Il passe de 6 mois à 24 mois, sauf pour les biens vendus d'occasion. Cette disposition est entrée en vigueur le 17 mars 2016.
Remarque : aujourd’hui, pour bénéficier de la garantie de conformité, le défaut du produit doit exister au jour de l'acquisition. Si le défaut du produit apparaît dans les 6 mois de l'achat, il est présumé exister au jour de l'acquisition. C'est au vendeur d'apporter la preuve contraire.
Plus d’information

Avant de jeter !

Jeter ses déchets où il faut en triant comme il faut, c’est bien, mais ne pas jeter du tout, c’est mieux. Nous pouvons réparer, mettre en vente en dépôts vente ou en passant une annonce, faire du troc, voire donner à ses amis ou à des œuvres caritatives. Autant de solutions qui permettent de donner une seconde vie à nos biens et objets. Pensons-y avant de les jeter !

 

Décharges sauvages

Que faire en cas de découverte de décharges sauvages ? Signalez-le à la Police Municipale qui cherchera des indices pour retrouver le contrevenant (courrier avec adresse, documents personnels).
Déposer, abandonner, jeter ou déverser des déchets sur un lieu public ou privé, en dehors des lieux autorisés, expose à une contravention de 3e classe de 68 € (Article R633-6 du code pénal). Un dépôt réalisé avec un véhicule expose non seulement à une amende de 5e classe de 1 500 € (montant doublé en cas de récidive) mais également à la confiscation du véhicule (Article R635-8 du code pénal). Cette amende est multipliée par 5 en cas de dépôt par une personne morale.

Contact

SITOM Sud Rhône

Maison Intercommunale de l'Environnement
262, rue Barthélémy THIMONNIER
69530 BRIGNAIS
Tél. : 04 72 31 90 88
Email : contact@sitom-sudrhone.com
Site web : http://www.sitom-sud-rhone.com  

Situer