L'aqueduc romain du Gier sélectionné par la Mission Bern

En septembre 2017, le Président de la République a confié à Stéphane Bern une mission d’identification du patrimoine en péril et la recherche de solutions innovantes pour sa sauvegarde.
Les personnes publiques ou privées étaient alors invitées à déposer un dossier en lien avec tout bâtiment ou édifice présentant un intérêt patrimonial et dont la restauration revêtait un caractère d’urgence.
Plus de 2000 dossiers ont ainsi été déposés, dont celui de l’aqueduc romain du Gier à Chaponost.

Les projets retenus 

 

Un comité de sélection s’est réuni et a choisi 270 sites prioritaires qui feront l’objet d’investissement en urgence. La liste de ces monuments a été officiellement dévoilée dans un article du Figaro daté du 27 mai.

18 sites emblématiques ont été retenus, dont l’aqueduc romain du Gier à Chaponost qui représentera la région Auvergne-Rhône-Alpes.

C’est une grande fierté pour Chaponost de voir que les efforts consentis ces dernières années pour restaurer ce vestige aient été reconnus au niveau national.

 

 

     

L’aqueduc romain du Gier de Chaponost choisi pour bénéficier du loto du patrimoine

L’Etat a validé le principe de la création d’un loto du patrimoine et la mise en place d’un nouveau jeu de grattage. Une partie des prélèvements sera dédiée à la restauration des sites présélectionnés.

Le jeu de grattage « Mission patrimoine » sera lancé le 3 septembre. Il sera décliné en 3 tickets différents et sur l’un d’entre eux figurera l’aqueduc de Chaponost. Il sera en vente sur une période de 4 à 6 mois.

Un super loto viendra compléter ce dispositif. Il aura lieu la veille des Journées européennes du Patrimoine, le vendredi 14 septembre et proposera un jackpot exceptionnel de 13M€. A ce stade, le montant qui sera finalement versé à la commune pour la restauration de l’aqueduc n’est pas encore connu mais il s’agit là d’une belle reconnaissance de la mobilisation de tous les acteurs du territoire en faveur de cet édifice exceptionnel.