Schéma directeur

La commune a lancé la révision de son schéma directeur d’assainissement en 2015, qui a été confiée à la société Safege. Retours sur les enjeux d’un document important, qui permet de fixer un cadre cohérent pour les investissements, l’exploitation et la gestion des eaux usées et des eaux pluviales sur la commune.

Un schéma directeur, pour quoi faire ?

Le schéma directeur d’assainissement définit, pour les dix prochaines années, les grandes orientations de la politique de la commune en matière d’assainissement des eaux usées et de gestion des eaux pluviales, dans le but de contribuer à la santé des habitants, de préserver les milieux aquatiques et de prévenir les inondations. Ses objectifs et son contenu servent de référence pour l’élaboration des zonages et règlements d’assainissement, pour les études et travaux sur les systèmes d’assainissement et de gestion des eaux pluviales.


La commune s’est dotée d’un premier schéma directeur d’assainissement en 2000, qui a permis de définir un programme de travaux (réhabilitation de réseaux, mises en séparatif des eaux usées et pluviales, extensions de réseaux, création d’une station d’épuration,…). Seize ans plus tard, il est temps de faire un bilan et de définir les nouvelles orientations, permettant de prendre en compte les évolutions réglementaires récentes.

Comment se déroule cette révision ?

Celle-ci s’appuie dans un premier temps sur la réalisation d’un état des lieux de l’assainissement et de la gestion des eaux pluviales sur la commune, complétée, dans un deuxième temps, par la réalisation d’une campagne de mesures de débit et de pollution. Par la suite, un travail de modélisation sera réalisé, afin de permettre l’établissement d’un programme de travaux sur les dix prochaines années. Le zonage d’assainissement et le zonage pluvial seront révisés en conséquence et accompagnés d’un nouveau règlement.


Ce travail est conduit en articulation étroite avec la révision du Plan Local de l’Urbanisme (PLU) et en collaboration avec les partenaires de la commune (SMAGGA, SAGYRC, Métropole Grand Lyon, services de l’État, Agence de l’eau) et Suez France, exploitante des réseaux communaux.


Le nouveau schéma directeur, ainsi que les zonages élaborés seront soumis à enquête publique. Celle-ci est envisagée au premier semestre 2017.

Informations annexes au site